Allongée sur un doux tapis de verdure, entourée de fleurs multicolores et odorantes, les joues caressées par la main de la brise, le nez levé vers le ciel bleu où dansent des nuages blancs immaculés, je respire. Tranquillement, profondément. Je prend conscience de cette vie qui m’entoure, qui coule dans mes veines, nourrit chaque cellule de mon corps. Enivrante, exaltante, intense ! Je me connecte à la nature, aux arbres immenses dont les branches s’élancent vers le firmament, aux trilles heureuses et mélodieuses des oiseaux, à ce papillon aux grandes ailes marrons.

Symbole de l’âme ! Il se pose délicatement sur ma poitrine, près de mon cœur. Je suis fascinée. Cette osmose, cette connexion vibrante qui envahit tout mon corps. Je retiens mon souffle. Délicatement, ses ailes battent, comme pour libérer l’énergie qui l’anime, comme pour s’harmoniser aux courants des vents qui nous entourent.

Mon cœur bat la chamade. Je ne sais au début si c’est d’excitation ou de crainte. Je ne sais ce qui m’arrive, j’ai la sensation de m’échapper, mais tout est merveilleusement délicieux. Le soleil caresse à son tour mon visage au travers des feuillages dorés et pourpres de l’automne. Je ferme les yeux. Des émotions intenses me secouent, me submergent. Mais je ne veux surtout pas que les battements de mon cœur effraient ce merveilleux papillon.

Je sens dans mon être comme une autre personne. Qui semble s’éveiller d’un très long sommeil. Comme si d’un côté respirait ma conscience et d’un autre vibrait une entité merveilleuse, unique, resplendissante, d’une incroyable clarté. Je tourne mes yeux et mon esprit vers cette lumière, et oh surprise ! Je vois une enfant, mais pas n’importe quelle petite ! Moi ! Elle me sourit avec douceur et chaleur, et me tend l’une de ses mains. Puis me parle tendrement :
 » Ne crains rien. Je suis ton âme. Tu es moi et je suis toi. Par l’abandon de ta conscience, dans ce lieu propice à la sérénité, tu viens de me libérer. Tu me permets enfin de me réveiller, tu m’écoutes sans contrainte. Tu as un corps pour m’accueillir, un esprit pour agir, et un cœur pour aimer. Ton corps et ta conscience doivent être en harmonie avec moi. Car je connais le chemin, je sais ta Vérité, je suis toutes tes expériences et toutes tes existences. Je suis l’amour et je suis connectée à la Source de la Vie, à laquelle chacun offre le nom qu’il veut.

Aujourd’hui, prend simplement conscience de ma présence, de l’amour que tu dois avoir pour moi, car il est pour toi. En cet instant précis, ressens ma force, mon pouvoir, et conçois qu’il te faut vivre en fonction de moi. Car je sais pourquoi nous sommes dans ce corps, en cette heure sur Terre. Pour le découvrir, tu dois me laisser m’exprimer, tu ne dois plus ni m’enfermer, ni m’étouffer, ni m’ignorer. Et ceci pour que tu sois pleinement heureuse. L’heure est venue pour toi de remplir la mission qui t’a été confiée. Sois sans aucune crainte. Maintenant, parce que tu m’entends, que tu me laisses m’exprimer, nous serons guidées pour accomplir notre destin. Nous ne faisons qu’une. Laisse-moi agir en confiance. Pour le moment, permet-moi de grandir, pour te permettre de vivre enfin. Peu à peu, tout ce qui doit être fait se réalisera. »

Mon cœur est étreint d’une émotion si vive, je suis envahie d’un tel tourbillon d’amour, de gratitude et de joie, que des larmes s’échappent en abondance. J’ouvre les yeux, et admire le papillon s’élever au-dessus de mon cœur, voleter quelques secondes sur place, puis glisser dans les airs pour se perdre dans les fleurs alentour.
Prise de conscience de l’existence de mon âme. Merveilleuse renaissance ! Bonheur absolu dont je veux désormais m’imprégner chaque jour encore plus. Compréhension des années vides, passées à respirer et agir sans but véritable. J’ai une âme, et je me sens enfin complète.

Prenez à votre tour un moment pour revenir en arrière, jusqu’à votre enfance, où vous étiez insouciant et heureux, où toutes ces turbulences de la vie d’adulte ne vous avaient pas encore agité. Reconnectez-vous à l’enfant que vous étiez, et écoutez-le vous parler. L’état de grâce d’un petit ! Il est votre âme consciente, il connait vos rêves les plus profonds, votre vérité. Il est le seul qui ne vous mente jamais. Respirez profondément, là, dans un endroit calme où règne la nature, et écoutez le vous chanter votre chanson de vie. Savoir laisser votre âme s’exprimer, c’est le premier pas sur ce chemin merveilleux et extraordinaire, où tout est possible, de la spiritualité. Faites ce geste d’amour envers vous, vous le méritez. 

Danièle Delrieu

%d blogueurs aiment cette page :