J’avais 8 ans lorsque j’ai eu mon premier coup de foudre. Il était là, assis auprès du feu au camping de Malartic. Il interprétait Hell’s Bell du groupe AC/DC.Qui aurait dit qu’il allait devenir l’homme de MA vie?

Seulement les anges car cela devait être écrit dans le ciel… Je vis avec Alain depuis l’âge de 16 ans. Il était, il est et il sera toujours celui qui comblera mon cœur de femme. Je vous mentirais si je vous disais que tout a toujours été parfait. Oh que non ! D’ailleurs, en décembre dernier, j’ai même pensé le quitter. Pourquoi ? Simplement parce que j’avais l’impression que l’amour n’était plus au rendez-vous. Puis, en prenant du recul, j’ai compris que je devais faire le deuil des dernières années de ma vie : ma dernière dépression majeure, mon changement de carrière, mon déménagement…

En fait, je ne voulais pas réellement quitter l’homme de ma vie, mais plutôt FUIR les blessures du passé. Sa présence me les rappelait constamment même si elles n’étaient pas nécessairement toutes reliées à lui… Encore une fois, Alain aura su me prouver l’Amour inconditionnel qu’il avait à mon égard. Même si nos langages de l’amour sont différents, il a été, il est et il serait toujours là pour moi. Je le vois dans ses yeux.

Il m’accepte telle que je suis avec ma différence. Il accepte l’être que je suis avec ses imperfections. N’est-ce pas la plus belle preuve d’amour d’un homme envers sa femme ? Je vais être honnête avec vous, Alain a été malade plus d’une fois dans sa vie ; nos deux filles Alyson et Angie aussi. JAMAIS je ne les ai abandonnés. Je les ai supportés avec FORCE, COURAGE et COMPASSION. Mais on aurait dit que j’en voulais à Alain de m’avoir fait souffrir à travers sa maladie.

Il était MON HOMME et j’aurais voulu que jamais la maladie ne frappe à nos portes. Je voulais qu’il nous protège. Pourtant, Dieu sait qu’il n’a JAMAIS choisi intentionnellement LA maladie ; nos filles non plus… Quoi qu’il en soit, notre plus grande force en tant que couple, LA COMMUNICATION, aura réconciliée notre union malgré cette blessure qui tarde à cicatriser.

Cependant, je garde espoir qu’un jour, elle disparaîtra… Voyez-vous, notre force émotionnelle en tant que famille est fragile, mais plus forte que tout à la fois. Car nous n’avons pas peur des mots ! Nous sommes une famille UNIE POUR LA VIE… POUR LE MEILLEUR & POUR LE PIRE ! En passant, j’ai choisi intentionnellement que les prénoms de nos filles commencent par la lettre A (Alyson & Angie) car Alain et elles sont les 3 AAAmours de ma vie.

Et puisque L’AMOUR est primordial dans ma vie, cela allait de soi. Que les Anges vous apportent tout l’AMOUR dont vous avez besoin dans votre vie afin d’être pleinement épanouis… Douce St-Valentin à vous tous !

La Plume solitaire