Auteure:  Sylvie Petitpas  (Conférencière, Auteur Animatrice)

Quand le féminin réclame sa juste part… écoutons-le!

Le féminin a longtemps été bafoué, renié, rabaissé.

Les qualités dites « féminines » (intuition, sensibilité…) étaient souvent vues comme des « faiblesses »…

On refusait également aux hommes l’expression de leur part de féminité et ceux qui osaient l’exprimer étaient rejetés des autres.

Il y a eu évolution. Mais le féminin a encore parfois l’impression que le masculin lui laisse peu de place et il aimerait bien cheminer à ses côtés, dans une parfaite complémentarité, dans un esprit d’égalité.

Oui, le yin a besoin de prendre sa juste place à côté du yang pour créer l’équilibre en nous et autour de nous.

Non, le féminin ne s’oppose pas au masculin. Les deux se nourrissent mutuellement pour générer le meilleur, comme l’intuition permet à la raison de structurer les plus belles créations.

Alors, faisons le choix de redonner au féminin la part qui lui revient pour bâtir un monde plus équilibré!

Aujourd’hui, en ce 8 mars, prenons le temps de reconnaître la part de féminin en nous et de bien la célébrer. Tout le monde y gagnera!

Sylvie Petitpas  (Auteure, Conférencière, Animatrice)